pensseh-mann

la nouvelle révolution numérique :Le web 3.0

Après le Web 2.0, caractérisé par le phénomène des réseaux sociaux, c’est au tour des objets de se connecter à Internet, marquant ainsi ce qui est souvent présenté comme une troisième révolution de l’Internet ou Web 3.0. Bientôt, la plupart des objets pourront communiquer, interagir et être pilotables à distance. De nombreuses sociétés innovantes sont actives dans ce secteur à l’instar de Afrikanet. Aujourd’hui, il y aurait 15 milliards d’objets connectés au niveau mondial. Il y en avait 4 milliards en 2010. En 2020, leur nombre pourrait atteindre 50 milliards et leur chiffre d’affaires 22,9 milliards de dollars. La valeur proviendrait surtout des services créés qui reposeront en grande partie sur le traitement massif des données appelées big data.

panneau-de-controls

Les objets connectés pourraient permettre de mieux prendre soin de notre santé, d’améliorer notre bien-être et notre sécurité. Ils pourraient réinventer la mobilité individuelle et collective avec des transports plus sûrs, plus efficaces et plus écologiques. Ils rendraient la ville plus intelligente en améliorant la gestion des ressources naturelles et énergétiques, en équipant les infrastructures et les bâtiments durables respectueux de l’environnement. Avec l’Internet des objets et la croissance générale du trafic de données mobiles, les besoins en matière de transmission de données augmentent et pourraient à terme peser sur la capacité des réseaux. Dans ce contexte, de  nombreux protocoles de communication et de l’Internet des objets entreront en jeux et la technologie 5G se présente comme étant la plus appropriés pour prendre en considération les débits élevés générés.

web3-0

Afrikanet disposant d’une expérience de plus de 20 ans dans les technologies satellitaires, et dans l’objectif d’aller dans le même sens  avec l’évolution des nouvelles technologiques ; a développé une solution intitulée le Waka Smart Village, afin que nul ne soit mise à l’écart dans cette mouvance technologique.

Le Waka Smart village est une solution autonome qui s’adapte à la fois aux zones rurales et urbaines en ce sens qu’elle est constituée d’un kit Vsat qui offre internet en tout temps et en tout lieu ainsi qu’un kit Solaire qui assure l’alimentation continue des équipements. C’est une solution qui permettra à coup sûr de lutter contre la désertification des villages, fera renaître l’économie rurale, revitalisera le village, le rendra plus attrayants car connectés ou ultra-connecté et doté des services pour relancer l’emploi. A ce titre, les étudiants et les élèves des zones rurales auront l’accès facile au télétravail, à la télémédecine, à la formation à distance et aux cours en ligne,… Le numérique pourrait permettre de développer à plus grande échelle de nouvelles pratiques en matière d’entrepreneuriat, de santé, d’éducation ou encore d’accès à la culture. Les agriculteurs pourront échanger les produits de leur récolte sur des plateformes numériques via des applications développées à cet effet. C’est une solution permettant de réduire la fracture numérique entre les pays du Nord et du Sud.

Article rédigé par afrikanet.arinette

Contact : email: arinette@afrikanet.com

Source web:http://conference.anfr.fr/wp-content/uploads/Fiches-sur-lInternet-des-objets-et-sur-la-5G.pdf

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s