Test your network – Testez votre réseau

The vast majority of monitoring solutions is based on the use of SNMP (Simple Network Management Protocol) which is the most widely used communication protocol for management of network equipment. The management system is based on two main elements which are the supervisor and the agent. The SNMP protocol is for its part is constituted of a set of requests, responses, and a limited number of alerts. The functioning is the following: the supervisor sends requests to the agent, this one returns responses and when there is an abnormality on the network then the agent sends a warning to the supervisor.

Digital Equipment

There is a lot of software based on the SNMP protocol to supervise your network, test it and also draw cartography for example. It is important for a system administrator to know at any time the status of the different machines and different services. Also, since he cannot spend his time in front of the software, a supervision monitor is necessary in order to oversee the network and send a warning (by email or SMS for example) when there is any trouble.

In Afrikanet, we are using different tools to monitor the customer’s networks. For those who use iDirect hardware, we can use the software called iMonitor. It’s a build-in software developed by the manufacturer on which you find graphics and all the information on the network.

We are also using PRTG Network Monitor, which is a software that everyone can download (there is a freeware solution and a commercial one). The software is using SNMP to have all the information on the network and there is a web-based interface available.

Finally, Afrikanet has developed a software, based on PHP MySQL, to have all the information with graphics too. We can monitor each customer, the only condition being that the customer has enabled SNMP on the site (because the information is taken from there). Afrikanet is also developing another tool for the WAKA users, but this one is not ready for the customers yet.

All Afrikanet’s customers get reports on their network periodically or on demand. There are also some tools to test the network that can be used by the customer itself. For example, you can do online test on the speed, download and upload (http://www.broadbandspeedchecker.co.uk/ or http://www.speedtest.net/ e.g.,). There are tools on smartphones as well, which help you evaluate security levels, detect intruders and resolve network issues (Fing – Network Tools e.g.,).

bigstock-Www-54442469____________________________________________________________

La grande majorité des solutions de gestion de réseau se base sur le protocole SNMP. Simple Network Management Protocol (SNMP) qui signifie en français « protocole simple de gestion de réseau » est le protocole de communication le plus utilisé pour la gestion des équipements de réseaux. Le système de gestion est basé sur deux éléments principaux que sont le superviseur et l’agent. Le protocole SNMP est quant à lui constitué d’un ensemble de requêtes, de réponses et d’un nombre limité d’alertes. Le fonctionnement est le suivant : le superviseur envoie des requêtes à l’agent, ce dernier retourne des réponses et lorsqu’il y a une anomalie sur le réseau l’agent envoie une alerte au superviseur.

Digital Equipment

Il existe énormément de logiciels se basant sur le protocole SNMP pour superviser un réseau, effectuer des tests et avoir la cartographie de ce dernier. Il est important pour un administrateur système de savoir à tout moment l’état des différentes machines et services sur son réseau. Un autre point très important est que ce dernier ne peut pas passer son temps devant le logiciel, son temps est occupé à d’autres tâches. Une solution de supervision est donc nécessaire dans le but de surveiller le réseau et d’envoyer une alerte (par email ou SMS par exemple) si le moindre problème survient.

Chez Afrikanet, nous utilisons différents outils pour surveiller le réseau des clients. Pour ceux qui utilisent le matériel iDirect, nous pouvons utiliser le logiciel iMonitor. Ce logiciel est un logiciel intégré, développé par le fabricant, sur lequel on peut trouver des graphiques ainsi que toutes les informations sur le réseau.

Nous utilisons également PRTG Network Monitor, qui est un logiciel téléchargeable sur internet (il existe une version gratuite et une version payante suivant les besoins). Ce logiciel utilise SNMP pour collecter toutes les informations sur le réseau, celles-ci sont alors consultables via une interface web.

Enfin, Afrikanet a développé un logiciel, sur une base PHP MySQL, afin de collecter toutes les informations, tracer des graphiques… Grace à cela, nous pouvons surveiller chaque client à condition que celui-ci ait activé SNMP sur le site (car c’est de la que proviennent les informations). Afrikanet est actuellement en train de développer un autre logiciel pour les utilisateurs de la solution WAKA, mais celui-ci n’est pas encore totalement opérationnel pour les clients.

Chaque client d’Afrikanet reçoit régulièrement ou sur demande un rapport sur leur réseau. Il existe également des outils pour tester le réseau qui peuvent être utilisés par les clients. Par exemple, on peut tester en ligne la rapidité de sa connexion, le débit entrant et sortant (http://www.broadbandspeedchecker.co.uk/ ou http://www.speedtest.net/ par exemple). Il existe aussi des outils sur smartphones qui permettent d’aider à évaluer les niveaux de sécurité, détecter les intrusions et résoudre les problèmes sur le réseau entre autres (Fing – Network Tools est un outil très pratique par exemple).

bigstock-Www-54442469

Case Study: The US Embassy in DRC – Etude de cas: L’ambassade Americaine en RDC

A dedicated fast and reliable Internet connection is necessary for the Public Diplomacy of the US Embassy in Democratic Republic of Congo to provide the local population with updated information on the political, economic, cultural, education and social life of the USA and the world. Afrikanet provides the required bandwidth for a pleasant surf on the web, a smooth video streaming and high-standard video conferences.

The Information Resources Centre of the US Embassy Kinshasa has more than 70 persons per days who come daily to do their research. Readers, researches, professors, doctors are counting on a good internet connexion to properly carry out their research. The IRC is equipped with a library, inclusive electronic books are available, more than 20 computers and kindles are connected through the Afrikanet network. The IRC is opened to everyone and everyone who goes here uses the Internet. “This time, I can say that the speed and the reliability is spotless, we can do everything without any interruption or problem” has confessed M. Mbwesangolo, manager in a local company. “It is better than before, we are happy to work and to do our researches in such good conditions” has also declared M. Kubanga, civil engineer.

Before, the local providers were unable to provide a reliable and fast enough connection to work in real time, to download videos. Afrikanet’s task was then to provide a technology and equipments capable of supporting such a bandwidth need.

Another challenge for Afrikanet was in financing the project because, when you work with a public institution such as an embassy, they do not pay upfront. Afrikanet must finance the project, which includes the equipment, the personnel and also the local contractors.

DSC_0415-B

To set up such a project, qualified staff is needed. The required skills for this project include radio frequency engineering, VSAT certified technicians and a satellite telecommunications project management to ensure the smooth running of the project. In addition to its qualified personnel, Afrikanet also brings all its expertise and his partner network.

The engineer M. Musikingala, project controller for this one, entered this network by being trained by the Afrikanet team. Now capable of handling all the system, and delighted with the facilities in place, he declared:

“Afrikanet is not a small company, it is a big one. Now that I am aware of all they can propose, and seeing what they are doing in Africa, I truly recommend them. When you look Afrikanet in Oxford, you may see them as a small company with a small number of staff, but you have to look on the boats, on the seas, in the countries where there is people who is representing them et who are doing a great job” said M. Musikingala.

____________________________________________________________

Une connexion Internet dédiée, rapide et fiable est nécessaire pour la partie publique de l’ambassade Américaine en République Démocratique du Congo afin de fournir à la population locale des informations fiables et actuelles sur la vie politique, économique, culturelle, éducative et sociale aux États-Unis et dans le Monde. Afrikanet fournit alors la bande passante nécessaire pour une navigation Internet plaisante, du Stream vidéo fluide et des vidéos conférences de qualité.

Il y a au sein de l’ambassade, dans la partie publique, ce qui est appelé l’Information Ressources Center où l’on trouve plus ou moins une vingtaine d’ordinateurs. S’y déplacent des lecteurs, des chercheurs ou encore des médecins afin d’effectuer leurs propres recherches. C’est également à cet endroit que l’on retrouve la bibliothèque. On y trouve des Kindles (qui sont des livres électroniques) qui sont lies à internet pour le téléchargement des livres, des iPads utilisés par les chercheurs qui se rendent à la bibliothèque, les membres du gouvernement… L’IRC est ouvert à tous et chaque personne qui s’y rend utilise internet. Par jour on compte environ 70 personnes : « Cette fois je peux dire que la vitesse et la fiabilité est impeccable, on peut tout faire sans interruption et sans problème » a confessé M. Mbwesangolo, cadre dans une entreprise de la capitale. « C’est meilleur qu’auparavant, nous sommes heureux de travailler et d’effectuer nos recherches dans de telles conditions » a également déclaré M. Kubanga, ingénieur civil.

Auparavant, les fournisseurs locaux étaient incapables de fournir une connexion internet assez fiable et puissante qui permettait de travailler en temps réel, de charger des vidéos. La mission d’Afrikanet fut alors de fournir des équipements et des technologies capables de supporter une telle demande en bande passante.

Le défi pour Afrikanet est également d’ordre financier puisqu’en effet, lorsqu’on travaille avec des institutions publiques telles qu’une ambassade, cette dernière ne paye qu’une fois le projet termine. Afrikanet doit alors financer le projet, ce qui comprend le matériel, le personnel et aussi le paiement des partenaires locaux.

DSC_0415-B

Les compétences requises pour ce type de projet comprennent l’ingénierie radio-fréquence, des techniciens certifiés VSAT et un chef de projet satellite et télécommunications pour s’assurer du bon déroulement du projet. C’est ce qu’apporte Afrikanet. En addition à ce personnel qualifié, la société apporte également toute son expertise et son réseau de partenaires.

C’est également celle-ci, qui a formé M. Musikingala, l’ingénieur à l’ambassade américaine et également superviseur du projet, afin que ce dernier puisse contrôler tout le système mis en place. Ce dernier, ravi des installations mises en place a d’ailleurs déclaré :

« Afrikanet n’est pas une petite société, c’est une grande société. Avec tout ce que je connais de la société à présent, et que je vois ce qu’Afrikanet fait en Afrique, je les recommande. Quand vous regardez Afrikanet à Oxford, vous voyez peut être Afrikanet comme une entreprise avec un faible nombre de personnel, mais il faut regarder Afrikanet sur les bateaux, sur la mer, dans les pays où il a des gens qui les représentent et qui font un grand travail, » a déclaré M. Musikingala.